Musique

Eric Domenech

Eric Domenech (*1991), pianiste et compositeur, a grandi à Kassel en Allemagne.
A sa propre demande, il a commencé, à l’âge de 7 ans, à prendre des leçons de piano auprès de Lydia Posnjakow. A partir de 2009, il continue son éducation musicale à l’Académie de Musique Louis Spohr à Kassel avec, pour matières principales, la composition auprès de Diego H. Feinstein et le piano auprès de Joachim Kirschner. Ses premières compositions sont étroitement liées à son activité de pianiste.

En 2011, Eric entre à la Robert-Schumann-Hochschule de Düsseldorf, où il étudie la composition instrumentale auprès de Manfred Trojahn. Il continue ses études à la Hochschule für Musik Franz Liszt Weimar avec comme professeurs Michael Obst et Reinhardt Wolschina. Grâce à Winfred Michel, il apprend également les techniques du contrepoint. En tant que pianiste, il a été fortement influencé par Hinrich Steinhöfel et Balazs Szokolay.

Son travail de pianiste et de compositeur a été plusieurs fois récompensé et lui a permis de recevoir, entre autres, une bourse de la Studienstiftung des Deutschen Volkes. Plusieurs de ses œuvres ont été interprétées pour la première fois par la Landeskapelle Eisenach, le Vision-String-Quartett ainsi que par le Amsterdam-Wind-Quintett et ont été mises sur CD par le Label Concustic.

Eric travaille également comme compositeur de musiques de films. Il a composé la musique pour le court-métrage «Alacritas» de Joscha Bongrad, ce qui lui a valu d’être nominé pour le Prix allemand de la musique de film en 2016.

L’important, d’après Eric, se trouve dans l’accès intuitif à la musique et la rencontre immédiate entre les hommes à travers la musique. Le recours à des éléments musicaux traditionnels ne s’oppose pas à la création d’une nouvelle langue tonale propre. Ses œuvres sont publiées par la maison d’édition musicale Concustic, qu’il a co-fondée.


– Photo de Kai Eisentraut –


Ci-dessous vous pouvez écouter un extrait des versions enregistrées de certaines œuvres pour vous faire une première impression du morceau.

Réflexions sur la musique d´Eric Domenech

Bruno Monsaigeon sur la musique d´Eric Domenech:

– Metteur en scène et violoniste – plus d´informations sur Bruno –

« Right from the start, I was struck by the sheer beauty of this composition. Here was music I felt was deeply original.
Not only because it was obviously very personal (an essential factor) but also because it did not seem to be submitted to any of the dictates and dogmas of so called contemporary music.

Contemporary it certainly was, how else could it be ?
And its language is doubtlessly  that of our time.
 »

Carlos Domínguez-Nieto à propos de la musique d´Eric Domenech

– Chef d´orchestre – plus d´information sur Carlos –

« On entend tout de suite, dans la musique d’Eric Domenech, que celle-ci s’inscrit dans la tradition des grands maîtres, tradition, qui est respectée lors du processus de composition. Ce sont là les deux conditions les plus importantes pour créer un morceau capable de toucher le public! « 

Ensemble

Le jeune orchestre de chambre est composé de vingt compagnons de route du compositeur; la plupart sont des musiciens et musiciennes de l´école de musique FRANZ LISZT Weimar. Le chef d´orchestre, Vitali Alekseenok, travaille en étroite collaboration avec le compositeur.

    – Dirigent Vitali Alekseenok –

Vitali Alekseenok (Dirigent)

… est né en Biélorussie, où il a étudié la direction d’orchestre et le trombone à l’Ecole Professionnelle de Musique de Minsk puis au Conservatoire de Saint-Pétersbourg (Professeur Alexander Alexeev).
Il poursuit actuellement ses études de direction d’orchestre à l’Ecole de Musique FRANZ LISZT Weimar (Professeur Nicolás Pasquet).
A côté de ses études en Russie et en Allemagne, Vitali a dirigé différents orchestres, comme, par exemple, l’Orchestre du Conservation de Saint-Pétersbourg, la Philharmonie de Lemberg, l’Orchestre Symphonique de Karlsbad, l’Ensemble « I culture orchestra » de Pologne, la Philharmonie de Jena, la Philharmonie de Gotha (Thuringe) ainsi que l’Orchestre INSO de Lemberg. Dans le cadre de sa coopération avec Oksana Lyniv, Vitali a travaillé en tant que chef d’orchestre et assistant musical avec, entre autres, le Bayerischen Landesjugendorchester, la Neue Philharmonie de Münich ainsi que l’Orchestre de Teatre del Liceu (Espagne). Il a également participé aux master-classes de Bernard Haitink, Peter Stark, Bruno Weil et Steffen Schleiermacher.

Depuis 2018, Vitali Alekseenok est chef d’orchestre du Abaco Orchester de Münich.

Ensemble – les musicien(ne)s

 

Johannes Hupach
Violon
« Concertino in C », « Nr. 467 »

Nikita Geller
Violon
« Concertino in C » (Solist),
Alacritas

Eva Schall
Violon
« Arabesque » (Solistin), « Nr. 467 »

Dorothea Bastian
Basson
« Arabesque »

Alara Acar
Harpe
« Arabesque »

Annegret Jagusch
Alto
« Concertino in C »

Philipp Marguerre
Verrophon
« Nr. 467 »

Vincent Yehudin
Contrebasse
« Nr. 467 », « Concertino in C », « Arabesque »

Manel Bocanegra Barat
Basson
« Arabesque »

Sebastian Paez
Trompette
« Nr. 467 »

Christian Traute
Trombone
« Nr. 467 »

Hannah Wagner
Violon
« Concertino in C », « Nr. 467 »

Leo Heidweiler
Cor
« Arabesque »

Milena Gutjahr
Violon
« Concertino in C », « Nr. 467 »

Joel Blido
Violoncelle
« Arabesque », « Concertino in C » « Nr. 467 », « Alacritas »

Pablo Fernandéz González
Violon
« Concertino in C », « Nr. 467 »

Guillermo Rodriguez Calero
Batterie
« Nr. 467 »

Felix Seeck
Alto
« Concertino in C »

Margareta Gäble
Cor
« Arabesque »

Eric Domenech
Piano
3 pièces de « Kurzgeschichten »

Jonathan Gross
Clarinette
« Nr. 467 »

[/column]

Maike Brümmer
Alto
« Concertino in C »

Lada Lazareva
Piano
« Nr. 467 »

Karima Albrecht
Violoncelle
« Concertino »